Transport fluvial - l'Alizarine

Depuis janvier 2015, le bateau Alizarine est devenu notre principal transporteur. Par souci de respect du vin et de l'environnement, ce moyen de transport nous est apparu comme innovant et adapté à notre démarche globale. Si l'Alizarine n'avait pas été inventée par Cécile et Raphaël, ses mariniers, nous l'aurions probablement inventée un jour...

 

Le développement de ce mode de transport économe en énergie permettrait, s'il était promu autant que veulent nous le laisser espérer les politiques, une modernisation rapide de son mode de motorisation (moteur à hydrogène) et rendrait possible le transport d'énormes quantités de marchandise jusqu'au centre des villes (bassin de la Villette à Paris par exemple) sans en polluer l'air, tout en réduisant le nombre de camions.


Quelques infos sur la péniche Alizarine

En en-tête du site de l'Alizarine, voici une petite vidéo sympa vous présentant de comprendre pourquoi l'Alizarine existe et ce qu'elle fait (et une autre en dessous - plus utopique mais peut-être visionnaire - représentant un futur "idéal" de la distribution urbaine par voie fluviale).


2018, des temps difficiles pour Alizarine

Faute de fret nord-sud, la péniche Alizarine doit malheureusement cesser son activité contre son gré fin mars 2018. C'est dur pour les mariniers Cécile et Raphaël, qui ont consacré 7 ans de leurs vie à planifier, acheter, rénover et piloter ce bateau.

 

Denis ne lâche pas pour autant le transport fluvial et essaie d'initier un nouveau projet durable, basé sur l'expérience malheureuse mais passionnante du bateau Alizarine. Il s'agira probablement d'un bateau au système de propulsion innovant et de plus grande capacité en cale, afin d'augmenter considérablement sa rentabilité économique et énergétique.

Denis vous tiendra au courant des avancements de ce projet, mais sachez que les choses avancent bien. Pour rejoindre cette future association de soutien au transport fluvial, contacter Denis à son adresse de bénévole: denis(at)bateau-alizarine.fr

Ci dessous, déjà, le logo de l'association, offert par un ami du Nord que nous remercions de tout cœur !


Le projet d'association "Fleuve de Liens"


Deux "Cuvées des Faucheurs" sont également en vente dans certains magasins membres du réseau Biocoop le long du trajet de l'Alizarine, au profit des Faucheurs et Faucheuses d'OGM d'Ardèche et de l'Alizarine.

Ces cuvées sont évidemment à savoir apprécier, et à consommer avec modération. Vous trouverez ici la liste des magasins qui font le geste militant de les distribuer.


Aller plus loin...

Alizarine avait reçu des engagements de soutien de 291 personnes pour un montant de 55'000 Euros courant 2017. La mise en liquidation judiciaire de la SCOP ne permettra pas de mettre en place sa transformation de SCOP en SCIC, et ces fonds ne seront donc pas demandés au pré-souscripteurs. Cependant, Denis va solliciter les bonnes volontés d'une autre manière dans les prochains mois, à travers l'association "Fleuve de Liens".

Ci dessous, la carte des 291 soutiens de l'Alizarine.