De l'équilibre des sols dépend la bonne santé de la vigne. Travailler le sol consiste à améliorer sa structure et sa fertilité pour favoriser l'activité racinaire de la souche.

Selon l'état du sol et la vigueur de la vigne, le vigneron-agriculteur adapte son labour et décide de l'enherbement et de la fertilisation de sa parcelle.

A l'aide d'outils spécifiques attelés au tracteur, il faut choisir le bon moment pour travailler le sol.


buttage

Le buttage des vignes consiste à ramener de la terre du rang vers le pied afin de créer une butte de terre. On le pratique sur les jeunes plants pour renforcer l'émission de racines et favoriser ainsi leur croissance, mais aussi pour les protéger du froid.

A la sortie de l'hiver, les gelées auront rendu la terre de ce labour plus fine.


Enherbement maîtrisé

La mise en place d'un couvert végétal permet :

  • un décompactage naturel et une amélioration de la stabilité du sol.
  • de stimuler l'activité biologique.
  • de limiter le ruissellement et les phénomènes d'érosion en améliorant la capacité d'infiltration de l'eau.

ENHERBEMENT PERMANENT

L'enherbement, par la concurrence hydro-azotée qu'il provoque, nous permet de réduire la vigueur de la vigne et de baisser les rendements.

ENGRAIS VERT

L'engrais vert est une plante cultivée pour augmenter la fertilité du sol.

 

Il stimule l'activité biologique du sol de manière rapide et intense pendant sa croissance et surtout après enfouissement.



désherbage mécanique

L'intérêt du désherbage mécanique est le respect de la vie microbienne du sol.

DANS LES RANGS

 

Les lames bineuses  de 50 à 60 cm de long travaillent à quelques cm de profondeur dans le sol, sous la rangée de vigne.

 

Ces lames coupent les racines des adventices en place, qui vont ensuite se dessécher. Elles permettent de disloquer le sol et de mieux dissocier les racines de la bande de terre.

 

Sur les photos, le travail se fait en tout début de printemps, sur une parcelle de jeunes vignes qui avaient été butées pour l'hiver. La terre est fine et le travail plus facile.


ENTRE LES RANGS

 



epandage

EN COURS D’ÉCRITURE : trouver les bons termes pour rendre accessible ce qui est complexe est une tâche qui demande un peu de temps ! Merci de votre patience !

La vigne s'accommode de sols relativement peu fertiles. Cependant, l'apport de matière organique favorise la structure du sol et influence la vigueur des plantations par l’amélioration des disponibilités en eau et les fournitures d'azote.

 

Les apports de matière organique sont la base de l'alimentation de la vigne. On s'intéressera notamment à l'estimation de la vigueur et du potentiel de production et à la reconnaissance des symptômes de carence ou de toxicité. Des observations de terrain sont indispensables.



 

Le sol est important, ok !

Mais, quel travail demande la vigne ?