Vins des faucheurs

A l'initiative de notre magasin bio local "Les Gatôbio" à Aubenas, membre du réseau Biocoop, et des Faucheurs et Faucheuses Volontaires d'OGM d'Ardèche, une cuvée de Merlot est en vente depuis l'été 2016 en soutien aux Faucheurs Volontaires.

Forts du succès de cette cuvée en Ardèche, nous avons décidé d'en proposer deux variantes au magasins adhérents du réseau Biocoop situés à proximité du trajet de l'Alizarine ou desservis à partir de ses lieux de déchargement. Il s'agit d'un Merlot 2014, et d'un Grenache 2015 sans sulfites ajoutés.

La plupart des magasins membres du réseau Biocoop contactés ont répondu à l'appel avec enthousiasme, et vendent cette cuvée avec une marge très réduite, ou avec une marge quasi nulle (pour rester en conformité avec la loi interdisant les ventes à perte).

 

Ces deux cuvées sont, bien sûr, à savoir apprécier et à consommer avec modération !

 


Pourquoi ces cuvées ?

1)- Pour soutenir une action anti-glyphosates des Faucheurs Volontaires d'Ardèche en 2016, et en 2017 plus généralement en soutien aux actions du collectif des Faucheurs et Faucheuses Volontaires d'OGM.

Lire ici l'intéressant compte rendu du procès du 30 septembre 2016 au tribunal de grande instance d'Aubenas et les articles des journalistes indépendants "Inf'OGM".

2)- Pour soutenir le transport fluvial à travers la péniche Alizarine. L'Alizarine est en avance sur son temps, et même si elle se fait connaître petit à petit, elle reste très fragile et n'est pas encore rentable. Plus détails ici.


Où trouver ces cuvées ?

Dans plus de 40 magasins membres du réseau Biocoop, qui ont accepté le geste militant de revendre une ou des cuvées des Faucheurs avec une marge très réduite, ou avec une marge quasi nulle (pour rester en conformité avec la loi interdisant les ventes à perte).

Pour les trouver, reportez vous à la carte ci dessus.


Aller plus loin...

L'Alizarine remonte le courant depuis le 1er mars 2017. Elle est sauvée grâce au soutien de plus de 150 personnes individuelles ou clients, mais reste encore très fragile. Ceux qui le souhaitent peuvent s'engager financièrement (dès 10 Euros) dans sa transformation de SCOP en SCIC. Vous trouverez ici le bulletin de soutien.


 

Plus largement, vous pourrez lire ici

la philosophie de travail du Mas d'Intras...