Lettre ouverte de Denis à tous les sympathisants d'Alizarine et de Fleuve de Liens

Alizarine 2010-2020… un projet trop en avance de 10 ans.

 

Eh oui, la péniche Alizarine est toujours là, elle navigue toujours et un beau projet prend même forme en ce moment entre Béziers et Rouen, avec un pied-à-terre (pardon, un quai) au nord de Paris, à Épinay-sur-Seine.

 

Je sais que les pistes ont été un peu brouillées ces deux dernières années par le changement de nom du bateau, mais il a continué à naviguer en septembre 2018 et septembre 2019 grâce à un marinier têtu et aux 60 personnes ayant soutenu son rachat.

 

Nous avons mis à profit cette période de 2 ans pour mettre en place des choses qui sont aujourd'hui validées et nous permettent de repartir avec d'autant plus de ferveur, comme les post-livraisons à vélo.

 

Le projet initial de Cécile et Raphaël était en avance de 10 ans, nous l'avions vite compris et ils en ont fait les frais. La période 2010-2014 avait permis de mettre sur pied le projet, 2015-2020 lui a fait traverser des turbulences énormes, mais la période de pandémie que nous venons de vivre a mis en avant la clairvoyance de ce projet et son éclatante actualité – relayée, enfin, par l'air du temps politique et médiatique (ce n'est pas trop tôt !).

 

Alizarine 2020 - renaissance d'un projet dans l'air du temps

Où en sommes-nous en octobre 2020 ?

 

- la péniche Alizarine retrouve son nom et est rachetée à prix coûtant à son actuel propriétaire André car il prend, comme prévu, sa retraite. Le rachat se fait à l'initiative de 6 personnes bénévoles, sous la forme d'une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif). La SCIC reprend à son compte les participations des 60 personnes ayant aidé André à acheter le bateau, et leur a proposé d'être remboursées ou de transformer leur participation en titre participatif ou en part sociale.

Un appel à participation à la SCIC est lancé jusqu'au 31 octobre, et sera complété par un emprunt si la somme suffisante n'est pas réunie (il ne manque à ce jour plus que 10.000 Euros). Cette toute jeune SCIC porte le nom de "SCIC Les Canaliens" - Canalien étant le nom donné à Alizarine par son propriétaire André durant presque 2 ans - et aura pour objet d'exploiter Alizarine (qui retrouvera son joli nom d'origine, pour mon/notre plus grand plaisir) mais aussi d'autres bateaux à l'avenir, de manière vertueuse et durable en mettant en son centre l'humain et la planète.

 

- l'association Fleuve de Liens a lancé une nouvelle boutique en ligne ayant pour objet de dynamiser le commerce des produits de ses adhérents, afin d'affréter ces bateaux - dont très logiquement le bateau Alizarine dans un premier temps. L'objectif est là aussi de développer un commerce et un transport durables.

Les professionnels peuvent nous demander un accès à la boutique "pro" en nous envoyant par mail leur KBis.

 

- un bâtiment va être aménagé en bord de Seine à Epinay-sur-Seine, en partenariat avec des producteurs, une épicerie, une coopérative d'achat et des acteurs de la livraison du dernier kilomètre à vélo. Le projet est d'utiliser Alizarine et/ou d'autres bateaux pour approvisionner Paris par le fleuve et les vélos.

Quels sont les projets futurs ?

 

Suite à son assemblée générale à Lyon le 29 août, l'association Fleuve de Liens a pris une part dans la SCIC et envisage de soutenir la rédaction de dossiers pour la mise en place de pôles de distribution des produits (de comptoirs le long des fleuves et canaux) en Normandie, dans l'Yonne, à Lyon et en d'autres lieux le long des canaux.

Les projets d'étude des possibilités de "verdissement" de la flotte de bateaux et de redynamisation des canaux français par un meilleur entretien vont continuer.

Comment participer ?

 1) en adhérant à Fleuve de Liens pour lui donner du poids face aux institutions et en nous proposant vos produits si vous êtes producteur adhérent et/ou en faisant un don à l'association Fleuve de Liens, petit ou grand, qui pourra lui permettre de soutenir les créations de Comptoirs le long des fleuves et canaux.

  2) en participant à la SCIC "Les Canaliens" pour son rachat d'Alizarine :

            - par l'achat de titres participatifs de 100€.

            - par l'achat de parts de la coopérative, chacune d'une valeur de 1.000€.

Faites moi part de votre souhait/intention sans engagement à l'adresse gds@masdintras.fr.

Vous pouvez accéder ici au RIB de la SCIC "Les Canaliens" (merci de bien mentionner "prise de part" ou  "prise de titre participatif" lors du virement).

Un acompte a déjà été versé à André, mais le rachat complet du bateau est prévu pour le 31 octobre, en espérant ne pas devoir recourir à un emprunt.

Si vous hésitez... jetez un œil à la vidéo de 3mn réalisée en 2015, et à la vidéo d'appel à souscription de 2017 (5mn), toujours d’actualité...

 

 3) en achetant des produits dans la "boutique au fil de l'eau", en diffusant son lien, en parlant d'elle à des commerçants ou groupements d'achat. Quelles que soient les initiatives, c'est le volume de fret transporté qui les rend viables et pérennes.

Les commandes restent ouvertes à tout moment. Tentez votre chance, si vous ne pouvez vous déplacer notre réseau de bénévoles trouvera toujours un moyen de covoiturer votre commande du quai à votre domicile, sans frais. Paiement par virement, après confirmation de votre commande par nos soins.

Les professionnels peuvent  nous demander un accès "pro" contre envoi de leur KBis.

Un grand merci par avance pour votre soutien dans cette entreprise de longue haleine qui commence à apercevoir le bout du tunnel !

 

Bien amicalement,

 

Denis ROBERT et les équipes de l'association Fleuve de Liens et de la SCIC "Les Canaliens"

gds@masdintras.fr

06.61.77.86.96